Interview de Juliette Sébastien, championne dans le monde du Rubik’s Cube Français

Juliette Sébastien, championne de Rubik's cube à une main

Juliette Sébastien est championne de ce qu'on appelle dans le milieu du Rubik's cube : le OH. Pourquoi OH ? Pour One Handed, l'une des catégories de résolution de Rubik's cube. L'objectif est de résoudre son cube à une seule et même main. Evidemment, la catégorie d'OH la plus pratiqué est le 3x3. D'ailleurs, dans cette discipline nous comptons une jeune championne française. Si vous voulez en savoir plus sur son parcours, très intéressant et qui vous apprendra beaucoup de chose, je vous invite à lire la suite.

 

Vous n'avez pas encore votre Rubik's Cube ?

Achetez le Rubik's Cube 3x3 Officiel avec le livret de méthodes sur Amazon !

Acheter le Rubik's

Interview de Juliette Sébastien, championne de Rubik's cube

LeRubiksCube.com : Comment avez vous débuté dans le monde du cube ?

Juliette Sébastien : J'ai reçu mon premier cube à mon anniversaire pour mes 12 ans en mai 2013. Je ne l'ai résolu qu'en juin 2013 (faute de temps et de motivation), et je me suis inscrite sur un forum de Rubik's cube en juillet. J'ai posté quelques messages et après je n'étais plus du tout active.
Pareil pour l'entraînement, j'ai tout de suite voulu me chronométrer. Je suis descendue à 1 minute 20 secondes avec mon Rubik puis à 50s avec mon premier speedcube, le Dayan ZhanChi 50mm. Mais après plus rien jusqu'en mars 2014 où j'ai reçu un autre cube, le FangShi ShuangRen 54.6mm, et j'ai alors commencé à apprendre les F2L. Je considère ça comme mon début de "carrière de speedcubeuse".

MoYu Mini Aolong Juliette Sébastien

Je suis ensuite descendue très vite à 30s de moyenne, puis j'ai participé les 10 et 11 mai à ma 1ère compète, les championnats de France 2014 à Belfort. Ce fut un cauchemar. À cause de ma timidité, je n'ai parlé à presque personne, et j'ai fait des temps horribles pour mon niveau de l'époque avec pleins de DNF et de +2. En plus, il y avait tout un groupe de jeunes de mon âge (notamment Nicolas Gertner), qui faisaient tous 15s de moins, et donc je me sentais nulle.

Après ça, j'ai été un peu découragée, donc je n'ai repris l'entraînement qu'en juin en devenant opposite neutral, et en apprenant les PLL. Cela a suffit à me rendre sub25 secondes en moyenne. Je suis vite descendue à 20 secondes de moyenne, puis j'ai stagné pendant des mois à 20, aussi du au fait que c'est la période où j'ai commencé à devenir CN (Color Neutral). C'est seulement en février que j'ai perdu 4 secondes d'un coup : ma première avg 100 cubes sub20 était de 16.99 secondes.

LRC : Comment ce sont passés vos débuts en OH ?

Juliette Sébastien : J'ai commencé l'OH à peu près à la même période que le CN. J'ai appris les fingertricks avec la vidéo d'Antoine Cantin, et je me suis entraînée pendant 2 semaines de vacances à Paris à faire les mouvements dans la poche alors que je marchais dans les rues. J'ai fait quelques temps autour des 30s, mais c'est seulement en février 2015, lorsque j'ai reçu mon mini WeiLong, que je suis descendue d'un coup à 23-24 de moyenne.

 

Vous aussi, apprenez à résoudre le Rubik's Cube !

Consulter les astuces de notre tutoriel de résolution intermédiaire

Je veux découvrir

LRC : Vous êtes désormais connue dans le monde du speedcubing, et vous avez même une chaine youtube à votre nom, comment cela a-t-il commencé ?

Juliette Sébastien : C'est à ma 2ème compétition, les championnats de France 2015 à Grenoble en avril, que j'ai commencé à être connue. J'étais bien sub15 après une semaine d'entraînement intensif avec Clément Cherblanc. À cette époque, on avait exactement le même niveau, et on faisait des battles d'avg100 et 50 en postant sur le forum. A la fin on était tous les 2 à 14.34 avg100, avec 3 sub10 pour moi, et un sub10 qui était sub9 pour Clément. C'est le premier cubeur avec lequel j'ai sympathisé.

Lors de ces championnats de France, j'ai surpris tout le monde en sortant de nulle part 2 sub20 OH et une avg à 22s (très bon pour moi), et en faisant un 11 single et 13 avg au 3x3 (très bon aussi). En revenant de la compétition en train, j'ai croisé Émilien par hasard. Il m'a alors donné des conseils en disant que j'étais très prometteuse. J'ai donc continué l'entraînement à fond en gagnant 1s par mois jusqu'au sub10 en septembre.

LRC : Où en est votre carrière depuis 1 an, et dans le futur ?

Juliette Sébastien : C'est au Nancy Open alors que j'étais tout juste sub10, que j'ai commencé à ressentir les effets du stress. J'ai fait une moyenne à 10.97 avec un DNF et un 13 qui compte, et j'ai carrément abandonné au milieu du 2ème tour. J'ai beaucoup stressé au premier tour, mais je me suis détendue jusqu'au au 2ème tour où j'ai fait une avg très régulière à 10.21, puis finalement j'ai fini 2ème en finale.

Tout allait bien également au Lyon Christmas Open, et je suis descendue à 9.2 avg100 avant le Phalsbourg Open, compétition que j'ai complètement foirée. C'est aux France 2016 que j'ai fait ma 1ère (et seule pour l'instant) avg tout juste sub10 (9.91), mais j'ai foiré ma finale avec du 13. J'ai continué à faire du 10 ou du 11 en moyenne jusqu'à maintenant (sauf un petit 7.47 à 1 centième du FWR - record du monde féminin), à part dans les finales, où j'ai fait 12, puis 11, puis 10 à Belfort où j'ai fini 3ème.

J'ai aussi raté la demi finale des euros à 2 centièmes avec 10.50 avg, alors qu'à la maison j'ai beaucoup stagné à 9.0x secondes, puis je suis passée sub9 très récemment (8.99 avg1000). J'espère faire une meilleure moyenne au Champagne Open mais je sais que j'aurai largement le temps avant les Worlds cet été !

LRC : Quand à votre carrière prometteuse en One Handed, où en êtes-vous ?

Juliette Sébastien : Après le Lyon Megaminx 2015 où j'ai raté le sub20 de moyenne de très peu, je suis descendue jusqu'à 17.5 avg à Nancy, où j'ai fait 16.90 avg au 1er tour avec des mélanges faciles. J'ai fait mon 1er record du monde féminin avec 12.57 single au Lyon Christmas (malheureusement en foirant l'avg avec un 22 qui compte), et je suis descendue à 15.1 avg avec quelques mois d'entraînement.

Je me suis notamment entrainée en Chine où j'ai battu tous mes PB (Personal Bests - records personnels) avec mon Mini AoLong, alors que j'avais oublié mon mini WeiLong. Le Mini Aolong est donc devenu mon main (cube principal). J'étais très frustrée de rester à 16.90 avg alors que je faisais 15 à la maison, mais aux France 2016, j'ai fait 16.31 puis 15.99 avg en finissant 2ème à quelques centièmes du record féminin.

Résolution du MOYU Mini Aolong

Au Lyon Megaminx, j'ai tout explosé en faisant NR single au 1er tour avec 11.05, et record féminin avg de très loin au 2ème tour avec une avg de 14.32 (incroyable pour moi à l'époque car je n'étais même pas sub15). Je suis descendue sub15 avant les compètitions de cet été, j'ai alors eu une période de vide jusqu'aux euros où j'ai raté un sub10 single et un nouveau sub15 avg de très peu.

J'ai alors changé de cube pour le GuoGuan YueXiao car mon AoLong commençait à devenir vraiment pourri (je l'ai relubrifié récemment ainsi que beaucoup d'autres cubes donc j'hésite encore), et depuis je suis descendue sub14 et j'ai tous les UNR sauf le single. L'OH est le seul event où j'ai toujours continué à progresser, et même maintenant je sens que je peux encore descendre très bas sans problème.

 

Toute l'équipe de LeRubiksCube.com tient à dire un grand merci à Juliette Sébastien.
Pour son temps, et les choses très intéressantes qu'elles nous a partagé.
Nous vous invitons aussi à aller voir sa chaine Youtube qui est tout aussi intéressante !

Théo

Théo

Je suis Théo, un jeune passionné du cube et de l'aéronautique, heureux de vous faire partager mon savoir sur le Rubik's Cube !
Théo

Je suis Théo, un jeune passionné du cube et de l'aéronautique, heureux de vous faire partager mon savoir sur le Rubik's Cube !

2 Comments
  1. Il faudra le même article dans 5 ans, quand elle aura été sur plusieurs podiums de Worlds 😛

    Leave a reply