Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

La méthode Fridrich

Nous allons maintenant voir la méthode Fridrich au complet, utilisée par les professionnels du speedcubing. C'est la clé pour descendre sous les 20 secondes, que dis-je 10 secondes si vraiment vous maitrisez la méthode sur le bout des doigts. Cette méthode porte ce nom la car elle a été inventée/découverte par Jessica Fridrich à la fin des années 90. Elle raconte avoir adopté cette méthode, car le visionnage des différents cubies est beaucoup plus simple que dans les méthodes corner first - méthodes ou tous les coins sont résolus puis toutes les arètes.

jessica fridrich rubicube solution

La méthode ne comporte que 4 étapes, par contre les deux dernières étapes sont chargées en algorithmes à apprendre. 57 OLLs et 21 PLLs. Heureusement à la fin de la page sur la méthode intermédiaire de résolution du Rubik's cube, je vous donnais une astuce pour débuter sur la méthode Fridrich : faire chacune des deux derniers étages en deux étapes.

Etape 1 de la méthode Fridrich : La croix améliorée

Cette étape est la même que la croix de la méthode débutant, mais il faut maintenant que vous soyez au point pour la faire très rapidement. Sachant que toute croix est faisable en moins de dix mouvements, vous devez trouver une solution et l'exécuter en moins de 2 secondes.

Pour cela, je vous conseille de vous entraîner à faire la croix les yeux fermés. Pendant l'étape de repérage, il est important que vous puissiez réfléchir à placer au minimum 3 voir les 4 arêtes. Ce qui permettra de vous concentrer sur la suite de la résolution.

Par la même occasion, je vous conseille de maintenant faire cette croix sur la face du bas dès le départ. Cela vous permettra de garder la concentration sur les faces non résolues et non pas celle où vous avez fait la croix. Cela fera aussi économiser le temps de retourner le cube une fois la croix finie, le but étant d'avoir un ensemble de mouvements continus et une bonne transition entre chaque étape. Chaque seconde ou le cube ne bouge pas peut être améliorée. Peut-être que passer la croix en bas vous fera perdre du temps au début, mais les réflexes vont se mettre en place et cela sera bénéfique sur le long terme. Si vous avez trop de mal, ne bloquez pas à cette étape, car la prochaine étape est complémentaire avec celle de la croix. Mais si vous voulez passer la barre des 20 secondes, vous n'y couperez pas!

Il y a tout de même certains cas qui se reproduisent très souvent et je vais vous donner quelques astuces pour gérer ces cas. Tous ces cas ont été trouvés instinctivement et avec l'habitude, mais cela vous fera gagner du temps de les mémoriser.

La première technique consiste à faire la croix décalée (ou opposée si elle est décalée d'un demi-tour) - c'est un cas qui se présente très souvent et qui permet de se sortir de bons nombres de résolutions compliquées. Le dernier mouvement de la croix étant de tourner la face du bas pour aligner la croix. L'avantage de ce dernier mouvement est aussi qu'il ne modifie pas les F2L et permet de commencer à chercher la première paire.

Il est maintenant temps de s'entraîner. Une bonne partie de la vision s'acquiert par la pratique ; prenez votre temps. À l'entraînement, passez souvent plus d'une minute sur comment faire la croix sans tourner le cube. Le but est d'améliorer sa vision et son anticipation.

Il n'y a pas de règle générale sur quelle est la meilleure façon de faire la croix. Chacun a sa technique et sa façon de tourner le cube qui peut rendre une solution meilleure qu'une autre en moins de mouvements. À vous de trouver votre style et de réveiller le speedcubeur qui est en vous.

Étape 2 : Les deux étages ou F2L

Le principe est simple sur le papier : résoudre les deux premiers étages en même temps ; et plus précisément résoudre chaque coin en même temps que l'arête qui lui est associée. Ce coin et cette arête vont former une fois résolus ce qu'on appelle une paire. Parfois, il est plus simple de former la paire sur la face du haut puis de l'insérer, d'autres fois, on l'insère en même temps qu'on la forme.

Il existe pleins de sites avec pleins de formules, mais je pense qu'il est beaucoup plus intéressant de trouver soi-même ses formules car cela n'est pas compliqué et cela permet de mieux s'en rappeler. Pour ce faire, je vais tout de même vous guider. Nous allons distinguer 3 cas principaux, illustrés à chaque fois d'un exemple.

L'idée de base des F2L est de rassembler l'arête avec le coin pour former une paire, tout en les plaçant là où ils doivent être une fois le cube résolu. Sur l'exemple suivant, on voit qu'une simple rotation de la face droite (R) va assembler le coin blanc rouge bleu avec l'arête rouge bleu. La rotation de la face du haut forme la paire rouge bleu avec la face rouge et enfin tourner la face de droite dans l'autre résout l'ensemble. Voici les deux cas principaux auxquels vous serez confrontés pour former une paire et l'insérer :

moves will appear here

moves will appear here

Prenons maintenant l'exemple ou le coin blanc est tourné vers le haut, nous allons résoudre ce cas en deux parties, former la paire dans un premier temps et la rentrer dans son emplacement dans un second temps.

moves will appear here

Il est important de noter qu'à chaque fois que l'on résout une paire, on utilise l'emplacement libre de cette même paire. Dans le cas contraire, on pourrait casser des paires qui ont déjà été formées et ainsi se donner plus de travail.

Avant de vous laisser vous plonger dans les F2L, j'aimerais encore vous apprendre quelques idées que vous devriez garder à l'esprit. La plupart du temps, vous êtes ralentis par votre réflexion et votre repérage donc inutile de tourner les faces le plus rapidement possible. Prenez votre temps. Deuxièmement, essayer d'éviter le plus possible de tourner le cube pendant la résolution, cela vous fait perdre du temps et cela complique le repérage. Sur certains cas, on ne peut pas faire autrement, mais alors maximum une fois par paire.

Essayez donc de vous souvenir que vous avez deux mains et que la main gauche ne sert pas uniquement à tenir le cube. Prenez le cas suivant :

moves will appear here

Vous êtes probablement tentés de tout résoudre cette position du Rubik's cube main droite, mais faites un effort, vous pouvez résoudre avec L' U L U L' U' L, ce qui a l'avantage de ne pas tourner le cube. Si vous ne tournez pas le cube, vous gagnez du temps sur ces rotations, mais l'analyse et la vision des différentes faces est aussi plus facile, car chaque rotation du cube vous oblige à faire une rotation mentale de toute l'analyse de votre cube: quels sont les emplacements libres et résolus, où se trouvent des coins/arêtes non résolus, etc...

Un autre conseil important : si vous êtes obligés de tourner le cube, favorisez toujours la façon de tourner qui vous fait mettre la paire que vous êtes en train de résoudre derrière. Pourquoi ? Parce qu'il sera plus simple pour la suite de mettre de ce qui est résolu derrière et ce qui est non résolu devant. La vision sera plus simple et plus rapide.

Je me répète un peu, mais n'oubliez pas, on résout les paires lentement pour pratiquer l'anticipation des prochaines paires et la vision des différentes pièces non résolues. Avec un petit peu d'entrainement, vous devriez vous en sortir très bien avec les F2L et faire au aussi bien que votre ancienne méthode croix/algorithme pour placer l'arête.

Il y a tout de même certains cas qui sont assez pénibles et pour lesquels il peut valoir le coup d'apprendre une formule. Ces cas sont peu instinctifs et la meilleure façon pour les résoudre ne se trouve pas instinctivement non plus. Voici la liste de ces différents cas, avec leur méthode de résolution que je trouve optimale :

moves will appear here

moves will appear here

 Voilà, c'est à peu près tout. Parmi tous les autres cas, certains sont plus rapides que d'autres, mais il n'y a pas forcément de solution optimale. La solution optimale, cela sera la vôtre, celle que vous découvrirez par vous-même.

Étape 3 : OLL pour Orient Last Layer

Il existe 57 OLL différents, c'est la partie difficile de la méthode Fridrich. Beaucoup d'algorithmes à apprendre et certains ne se présentent qu'une fois sur 218. C'est d'ailleurs aussi la probabilité de ne pas avoir d'OLL à résoudre - appelé cas OLL skip - une chance sur 218. Rien ne sert de compter sur la chance à cette étape. 🙂

L'apprentissage peut paraitre long, mais ne vous découragez pas. Chaque algorithme appris vous fera gagner du temps même si vous décidez de ne pas tout apprendre. Je les ai classés du plus important/facile à apprendre au moins important/facile.

Les croix déjà faites

moves will appear here

moves will appear here

moves will appear here

moves will appear here

moves will appear here

moves will appear here

moves will appear here

Étape 4 de la méthode Fridrich : PLL (Permute Last Layer)

Il existe 21 PLL différents dans la méthode Fridrich. Moins d'algorithmes à apprendre et je vous conseille de commencer par ceux ci avant d'apprendre tous les OLL. La probabilité de ne pas avoir de PLL à résoudre - appelé cas PLL skip - à une probabilité d'arriver d'une chance sur 72.

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail